Comme vous le savez j'ai entrepris de vider mon stock de laine et de réaliser les projets de la longue liste que j'ai établie avant de racheter quoi que ce soit. Une résolution que je n'ai pas vraiment tenu puisque j'ai acheté une quinzaine de pelotes aviso d'un magnifique rose. L'appel des soldes a eu raison de moi !!!!

Par contre pour ce qui est de réduire ma liste de projet c'est en bonne voie. Depuis mathusalem traine dans mes cartons du coton Phil Thalassa (qui me sort par les yeux) à l'origine il était destiné à un modèle de pull poncho. Il s'est écoulé plusieurs projets après l'achat de cette laine qui m'ont permis de comprendre que je ne le réaliserais pas. Un pull long de surcroît en coton avec des tonnes de franges = un tricot trop lourd. Toutefois je n'abandonne pas cette idée et me tournerai vers une autre qualité pour sa confection. 

Pour réaliser certain tricot qui reste très onéreux il m'arrive de faire des compromis sur la couleur. C'est pour cette raison que ce coton est de couleur beige. C'est une couleur que je ne porte habituellement pas mais je me suis fait une raison, bien sûr j'aurais préféré le magnifique bleu en couverture du catalogue Phildar n°104  pour faire la veste  que j’ai choisis !!!!!! Il y a des projets comme ça où l'on sait pertinemment avant même de commencer que ça  ne va pas très bien se passer. Et j'avais raison !!!!!

 

P1090568 - Copie

 

P1090891

 

La veste est réalisé au point de sable envers , un point qui est très en relief et dont je ne suis pas totalement fan mais il apporte sa particularité à cette veste. Le point de sable c'est beau mais c'est long, très très long !!!!! La marche à suivre pour tricoter ce point ? Sur un nombre impair de maille faire sur le premier rang *1 m env. , 1 m end*  à répéter jusqu'en fin du rang. Le deuxième rang est tricoté tout à l’envers. Il faut toujours Répéter ses deux rangs.

Ce tricot n'a pas de grande difficulté et sa construction est simple, il y a le dos, deux demi-devant et les manches. Le crochet est utilisé pour confectionner les boutonnières en réalisant le long des demi-devants un et deux rangs de mailles serrés. Les poches apportent beaucoup au look de la veste surtout cette petite cordelière qui vient fermer chaque poche. D'ailleurs pour les réaliser, ce que je ne savais pas faire, j'ai demandé à maman, elle me les a faites en en tour de main. Impossible de trouver une explication valable même celle du catalogue est restée une énigme. Il faut avouer que je n'ai pas cherché très loin non plus ..... Mamaaaannnnn !!!!

J'ai coupé deux morceaux de coton de 32 cm et pour celle qui se demanderait encore comment faire une cordelière ..... Il faut attacher ensemble les fils dans un premier temps (à une poignée de porte par exemple) et les tourner dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à ce qu’ils s’entortillent. On replie cette corde sur elle-même et c'est à ce moment-là que la cordelière se forme. On tient soigneusement la cordelière avant de défaire le nœud et on noue à nouveau en bout. 

Leur dimension doit être de 8 cm chacune, j'ai décidé de faire un point au fil à coudre sur ma cordelière à chaque extrémité à longueur égal de celle demandé puis j'ai coupé. Je ne voulais pas de deux gros nœuds en bout surtout qu'il faut ensuite les coudre à la poche. 

P1100047

P1100053

P1100069

Cette veste a tardé et est passé à deux doigts de ne pas être terminé. Malgré le bon nombre de pelotes demandés, je n'avais en tout et pour tout qu’une seule pelote pour tricoter deux manches !!!! Et là c'est le drame après trois semaines de travail !!!! Vous comprendrez que j'eusse été un tout petit peu  (beaucoup) énervé !!!! 

Je suis partie en quête de pelotes ce qui s'est avéré difficile, premièrement parce que c'était une commande internet et que la commande au bain n'est pas possible chez Phildar et de deux parce que retrouver le même bain un an et demie après un achat et bien c'est mission quasi impossible. J'ai écumé les boutiques Phildar aux alentours de chez moi et celles sur internet, rien.  Mon dernier recours  trouver une tricoteuse qui aurait dans son stock le bain que je recherche. 

Sans grand espoir je lance un appel sur ma page Facebook , mes comptes Instagram et Twitter . De vous à moi Je ne suis pas féru des réseaux sociaux et je ne m'en sers pas dans ma vie privé. C'est un outil qui me sert essentiellement pour partager autour du tricot. 

Alors je peux vous dire que j'ai été très surprise de la solidarité et des démarches qu'on entreprit les filles pour m’aider, toutes plus adorable les unes que les autres. A aller même jusqu'à appeler leur boutique ou à carrément ce déplacer, c'est vraiment incroyable !!! Et ma sauveuse est venu en la personne de Kandy avec qui j'échange depuis quelques temps !!! Elle m'a déniché la pelote tant espérer !!!! Et je ne la remercierais jamais assez !!!!

P1100094

P1100099 P1100089

P1100076

P1100082

P1100075Déjà 102 articles au compteur et tout autant de créations !!! Ce début d'année a été riche en projet et j'ai décidé de lever le pied cet été, de ne plus enchaîner les projets à un rythme effréné. Viennent aussi les vacances , les grosses chaleurs ou tricoter n'est pas très agréable donc mes futurs projets seront plus léger !!!