Mon pull Benton de Brooklyn Tweed attendra encore... J'adore croire que je planifie consciencieusement mes projets et que je décide vraiment de l'orientation que je veux pour mon travail mais il n'en est rien ! C'est l'imprévu qui ruine tous mes projets, le hasard qui dicte mes envies et mes tricots s'étoffent, prennent d'autres formes... J'admire vraiment toutes celles qui suivent une liste pré-établie !

En quête d'un modèle motivant et estival (malgré tous mes projets), j'ai sélectionné ma laine avant de chercher un modèle à tricoter, une chose inhabituelle chez moi. La laine Cabotine de chez Phildar m'a décidé, sincèrement je n'en pouvais plus de la voir trainer depuis trois ans dans mes placards, il fallait que je me lance et entreprenne un projet mais je ne voulais pas utiliser hasardement mes belles pelotes coloris outremer.

Mon stock était limité à 9 pelotes donc certaines de mes envies ont été balayées pourtant j'ai remis la main sur le modèle idéal, une veste que j'ai déjà tricotée. La quantité demandée pour la taille 38/40 coïncidait exactement aux pelotes dont je disposais (Youpiiii) ! J'avais adoré tricoter le patron de Phildar, un modèle issu du catalogue n°69 Printemps/été 2012 , vous pouvez d'ailleurs voir ma première version ICI .

P2270609

Arghhh je vous en supplie, ne soyez pas trop critique concernant mon ancien article qui est complètement confus et très mal écrit ... A mes débuts je tâtonnais et cette partie du blog n'a pas eu toute mon attention, d'ailleurs j'évite de relire mes premiers articles, j'ai les cheveux qui se dressent tout droit sur ma tête. 

Je DE-TE-STE écrire !!! Ce qui va surprendre beaucoup d'entre vous (eh oui), c'est à chaque fois un calvaire, le comble pour une blogueuse... Avec le temps j'ai appris à m'adapter, s'il n'y avait que des bons côtés, ce ne serait pas drôle...

Revenons à nos moutons, mon premier essai a eu droit à une customisation en bonne et due forme ! Ce ne sera peut-être pas le cas ici, je sais très bien qu'elle sort sera reservée à ma veste, enfouit au fin fond d'un placard... Je trouve ça bête. Je me suis lassé de la couleur miel, la seule raison qui me fait ressortir ce modèle du dressing est son allure particulièrement "Rock". Bref, je ne suis pas encore décidé ! 

Je suis toujours autant satisfaite par la coupe de ce modèle ! La forme de la veste convient bien aux morphologies en A comme la mienne, les côtes soulignent la taille et le bas du modèle s'évase et s'arrête au-dessus des hanches pour ne pas trop les marqués. Elle est courte, je vous le confère et c'est tant mieux comme ça ! J'ai décidé d'arrêter de faire du Over-size, archi-long, de toute façon ça ne me va pas et ne m'ira jamais sauf si je veux ressembler à un sac.

Initialement ce modèle se tricote au point mousse, ce que j'avais complètement oublié car je me suis servis de mes précédentes notes, dommage j'aurais peut-être changé ce détail ! Le moment le plus agréable de cet en cours a été la formation des basques formées par les plis et << Le pire du pire >> a été l'assemblage des bandes de boutonnages, je m'y suis reprise à quatre fois. La difficulté est de faire coïncider les bandes, plus courtes, au corps de la veste.

P3100671

P3100650

Surtout n'essayez pas de rajouter quelques rangs, vous auriez tout faux ! Elles sont plus petites pour une bonne raison, donner une forme particulière à la veste. Il faut que le haut du vêtement ne bade pas, la bande de boutonnage doit être cousu de sorte à resserrer cette partie. Si vous redoutez cette étape, il y a aussi l'alternative de porter la veste fermée, il suffit de relever au corps les mailles et d'aménager plusieurs boutonnières.

Pour les coutures des bandes de boutonnages, j'ai utilisé la technique de couture invisible, piquant mailles par mailles pour combler la différence. J'ai réparti des diminutions (nb de rgs du dos - nb de mailles de bd de bout. = "x" diminutions), j'ai procédé en piquant 2 mailles (côté bord de la veste) pour 1 maille (côté bandes de boutonnages) le nombre de fois voulues ("x"). Je ne vous donne pas de chiffre exact car j'ai modifié la longueur de la veste de cinq centimètres, ce qui ne vous aiderait pas ! 

Je vous conseillerais de faire les diminutions très régulièrement, tous les "x" centimètres, surtout de vous fier à votre tricot car il ne faut pas que le bas de la veste soit cousu de façon trop serrée sinon c'est carrément moche (soit un nombre plus important de diminutions sur le bas). Clairement sur la partie haute, il faut que vous ayez un décalage, 3/4cm en moins sur la bande de boutonnage par rapport à la veste.

Mais toutes ses péripéties en valent la peine, c'est une veste très féminine que je vais apprécier enfiler au printemps comme en été ! Bizarrement je ne porte pas mes pulls et vestes l'hiver, je trouve que c'est très inconfortable sous un manteau. Et je me fais confiance, je suis une vraie frileuse...

veste roxanne (1)

veste roxanne (2)

veste roxanne (3)

veste roxanne (4)

 


Modèle : 069-T11-569 / Phildar Printemps-été 2012 n°69.

Taille réalisé : 38/40.

Qualité  laine : Cabotine. Coloris et quantité :  9 pelotes, coloris Outremer.

Aiguilles: n° 2,5 et 3,5.

Matériel:  Bouton (Perles and Co).