gilet madewell (4)

gilet madewell (3)

Je me manifeste peu par ici mais sachez que mes aiguilles sont toujours en mouvement et non relégué au placard ! Ses derniers temps je me lance de sacré défi tricot, les pièces en fingering m'appellent... Que voulez-vous, j'aime la finesse et le rendu de ce type de laine, en contrepartie cela demande beaucoup de résignation et de patience car les ouvrages sont longs à réaliser mais c'est bien connu on n'a rien sans rien ! 

Malgré moi, je me suis séparé de quelques vêtements tricotés, l'envie de faire place net et de changer ma garde-robe a pris le dessus. Il est difficile de se projeter dans un vêtement et j'ai fais des erreurs par le passé que je souhaiterais ne pas refaire, je réfléchis différemment ou pas ! La preuve, avec ce projet tout ne s'est pas bien déroulé. Mon gilet Madewell est passé à deux doigts de revenir à l'état d'écheveaux, des semaines de travails pour rien... Quand j'y pense, j'ai des sueurs froides !

J'ai rencontré deux problèmes, la coupe non adaptée à ma morphologie en A (buste 92cm/ hanche 102cm) et l'ampleur du vêtement qui ne permet pas d'être porté fermé. Heureusement les copines tricoteuses sur IG ne sont pas loin, toujours là pour motiver et prodiguer de bons conseils. L'enjeu était simple, rentrer dans ce gilet ! Mon projet final a pour mensuration un buste taille M (88cm) avec un corps en taille XL (102cm) mais mon échantillon ne correspondant pas j'ai tricoté une taille L  pour obtenir un M. Oui, oui, c'est d'un compliqué tout ça !

J'ai remarqué que les modèles de cette créatrice m'obligent toujours à réaliser une ou deux tailles au-dessus pour obtenir celle que je souhaite. En résumé l'échantillon est obligatoire et non négligeable pour obtenir un vêtement à ma taille. Et vive la règle de trois !

Et si on parlait de ce projet ?

Le gilet a une construction en top down (de haut en bas) et se tricote d'une seule pièce et sans couture. De quoi faire mon bonheur ! On commence par travailler ensemble l'encolure, les manches et les demi-devants. Comment est-ce possible ? C'est très simple au fil des rangs et grâce au raglan on place des augmentations de part et d'autres de chaque partie. Une fois le haut du corps tricoté, les manches sont mise en attente pour former le corps. On tricote le gilet en aller-retour, un petit détail qui ne plaira pas à toutes celles qui n'aiment pas tricoter du jersey envers ! Seul les manches demandent un travail en magic loop mais les aiguilles circulaires sont indispensables pour réaliser ce modèle.

Comment je suis passé d'un buste taille L à un corps en XL ? Une fois le haut de mon buste terminé y compris les diminutions, j'ai répété le rang d'augmentation 12 fois au total, tous les 6 rangs, jusqu'à obtenir 256 mailles.

Les finitions sont la cerise sur le gâteau ! Non, je ne parle pas de la bande d'encolure interminable mais des coudières. J'ai adoré jouer avec les couleurs, c'est tout bête mais mon souhait de tricoter ce modèle réside à ce petit détail, qui avouons-le fait toute la différence !

J'ai utilisé plusieurs diamètres d'aiguilles pour les côtes 1/1 selon le résultat escompté (fluidité, maintien...). Si les détails vous intriguent toutes les informations sont sur mon profil Ravelry, mon pseudo est AlineOriol.

C'est qui ta lainière ?

La teinturière Laurence Mériat alias Froufrou et Capucine sème ses graines de laine avec beaucoup de talent... Cette laine était promise à ce modèle et je l'ai acheté en connaissance de cause. Je glisse la qualité Pimprenelle pour la deuxième fois sur mes aiguilles et encore une fois ça a été un bonheur à tricoter. Un peu moins au blocage car elle se détend beaucoup, ce qui me cause toujours quelques appréhensions mais une fois sèche la laine reprend ses dimensions.

On parle du coloris, le grand bleu ? Tout est dit dans son nom, une marée de bleu, d'écume blanche et un soupçon de noir.

La psychologie de la forme ?

Comme vous l'aurez compris ce gilet a subi quelques modifications mais tout ça pour son bien ! Sa forme reste pourtant très proche de l'original mis à part l'effet "bombers" au bas du modèle qui a disparu puisque j'ai tricoté mes côtes 1/1 avec le même diamètre d'aiguilles que le corps. Il est vraiment très agréable et sied parfaitement à ma silhouette ! 

Le placement des coudières m'a pris un peu de temps, je les voulais ni trop basse ni trop haute. J'ai choisis de les coudre à la main avec du fil polyester et non de laine à point glissé (ou invisible ?), je ne suis pas certaine du terme ! Mes coudières sont placées à 12 cm du bord des côtes.   

Résoudre mon premier problème a eu un effet boule de neige car l'ampleur de mon gilet Madewell a également changé, je peux aisément me lover dedans et aucune obligation de mettre un bouton. Il va s'intégrer parfaitement à ma garde-robe !

Alors, vous en pensez quoi ?

gilet madewell (8)

gilet madewell (7)

gilet madewell (9)

 

Modèle : Madewell by Joji Locatelli.

Taille réalisée : L pour obtenir une taille M (88cm) / Corps (102cm).  Plus d'infos sur mon profil Ravelry: AlineOriol .

Laine : x4 écheveaux Pimprenelle by Froufrou et Capucine, coloris le grand bleu.

J'ai utilisé 4 couleurs pour les coudières :
A- Pimprenelle by froufrouetcapucine, coloris Le grand bleu.
B- Cascade yarns 220 fingering, coloris 8010 Natural.
C- Athéna by Lain'amourée, coloris caramel beurre salé.
D- Squoosh Fiberarts Rapture, coloris Blue jean.

Aiguilles circluaires  utilisées : n° 3, n° 3,25  et n° 3,5 mm.