P9280075 (2)

P9030070 (2)

Je suis une tricoteuse qui a appris à manier ses aiguilles en solo, derrière un écran d'ordinateur et son objectif... Ce que je trouve d'ailleurs plus facile, c'est un mode de fonctionnement totalement en adéquation avec ma personnalité puisque j'aime présenter mes tricots et non pas m'exposer. Les amies tricoteuses "pas si virtuelles que ça" font partie de mon quotidien mais dans la vraie vie je ne partage donc ma passion avec aucune autre personne, si ce n'est vous, ce qui est déjà plutôt pas mal ! Non ? 

Pourtant avec ce projet je me suis prise au jeu du gang de la wool, celui de Wool and The Gang ! C'est un peu leur leitmotiv, réunir les petites mains pour partager autour du tricot et de la laine, en somme un tricot version 2.0 qui est très connecté. Depuis le temps que vous me suivez, cinq ans et oui on a franchi ce cap, vous savez que je n'affectionne pas forcément les formats kits. Aurais-je peut-être aimé ça à mes premiers balbutiements de tricoteuses ? Certainement ! 

J'ai été contacté par le gang pour tester un de leurs kits mais l'idée ne me séduisait pas, mon kit Tartan Lion Zion ne m'a pas laissé le meilleur des souvenirs ! Ne pas rester sur un échec, persévérer et être curieuse est quelque chose qui me caractérise et puis Léa m'a rappelé que Watg ce n'est pas seulement des kits... En premier lieu c'est une chose à laquelle je ne pense jamais mais il propose également de la laine à la vente. Ce qui tombe bien puisque c'est principalement le matériel que j'utilise quotidiennement !  

Et si on parlait de ce projet ?

Après le pull Lila Light, le pull Wood et bien j'ai décidé de me lancer avec le Liv Light de Carrie Bostick Hoge aka Madder Made. Ce nouveau modèle a vraiment la patte de Carrie et reste dans la thématique de sa collection Printemps / Eté 2015  "Simple pleasures spring". 

Un modèle asymétrique, complètement blousant, constitué de mailles jersey entouré de larges bandes en point mousse qui sont placés à l'encolure et au bas du vêtement pour souligner les courbes du cardigan. 

Le cardigan n'a pas de grandes difficultés techniques, il suffit de savoir travailler des points simples comme le jersey ou point mousse et pour la technique maitriser les rangs raccourcis, relever/rabattre les mailles et les augmentations intercalaires. Comme tous les patrons de Madder ils ne sont disponibles qu'en anglais.

C'est qui ta lainière ?

Wool and the gang, himself !

Malgré ce que l'on pourrait croire, à cause de son nom "Light", le cardigan se tricote avec une laine de catégorie "Sport". La marque de fabrique du gang, leurs grosses laines péruviennes, reste encré en moi et j'ai été surprise de constater qu'il propose diverses matières comme du mohair, coton, tencel, ou jean reconditionnée. Comme quoi a bien cherché on trouve toujours son bonheur...

La qualité Sugar baby Alpaca a attiré mon attention à cause de sa finesse et de sa correspondance avec mon échantillon. J'avoue que je ne m'attendais pas à ce niveau de qualité ! Cette laine produite en très petite quantité est constitué de fibre 100% naturel Baby Alpaca. Un très beau fil, extrêmement doux, souple et duveteux qui a révélé mon modèle et apporté le drapé que je recherchais.  

On en parle de ce sublime coloris ? La couleur Moss Green est un magnifique kaki, c'est la couleur du moment ! En cours de tricotage une petite mésaventure s'est produite, une démarcation de ton s'est créé à chaque changement de pelote mais une fois le cardigan lavé, il a retrouvé toute son uniformité. Sans doute est-ce dû a une histoire de rinçage...

On fait le point tricot ?

La créatrice a choisi de construire Liv avec une technique simple mais efficace, le top down, le tricot se monte de haut en bas et sans couture. J'ai débuté ce projet avec quelques incompréhensions pour la partie "Begin raglan and center front shaping" ou comment placer les répétitions d'augmentations. Les rangs 1 et 3 se travaillent en même temps et il faut être très attentive aux explications et lire dans son intégralité cette section pour appréhender correctement le travail. 

Comme tout le monde le nombre de mailles après augmentations m'a paru disproportionné mais un autre détail m'a interpellé et porte à confusion selon moi, les indications sur le nombre de mailles se trouvant sur les aiguilles après chaque étape et pour chaque partie n'est pas toujours indiqué. Également j'ai modifié le nombre de mailles à relever pour les aisselles car je ne trouvais pas le bon compte en suivant les explications. 

J'ai rallongé le corps de quelques centimètres et pour ne pas casser la courbe des demi-devants j'ai continué les augmentations. La méthode de rangs raccourcis que j'ai choisie est les Wrap & Turn mais je ne suis pas totalement satisfaite du résultat, il va falloir que j'affine ma technique et trouve une alternative qui ne laisse aucune démarcation sur mes tricots. 

Le mot de la fin.

Ce projet était complètement improbable pour moi, pourtant c'est une belle réussite et je remercie vraiment Wool and the Gang d'avoir toqué à ma porte ! Je suis contente d'avoir été assez curieuse pour appréhender la marque sous un autre angle !

Cette fois-ci j'ai eu envie de ramener WATG dans mon univers créatif, de jouer avec mes envies et je dois dire que le résultat me plaît énormément ! J'ai été agréablement surprise par la laine et j'ai très envie de la travailler à nouveau. 

Du côté de la marque ? Je trouve qu'elle est sans cesse en mouvement et essaie de se diversifier. La gamme de laine proposée est de très belle qualité, il n'y a aucun doute à avoir la dessus !

D'ailleurs leur dernière nouveauté, des kits broderies, fera plaisir aux brodeuses et à moi par la même occasion puisque j'ai l'intention de me commander un kit, je vous en reparle très vite !

 

Tous les détails téchniques sur mon compte Raverly --> Aline Oriol.

 

PA240064

PA240166

PA240090

PA240129

 

Modèle : Liv Light de Carrie Bostick Hoge.

Taille réalisée :  taille 39.

Laine : x10 pelotes de Sugar baby alpaca (Wool and the gang) coloris Moss green. 

Aiguilles circluaires : n° 3,5 et n°3,25 mm.