PA290086

PB090076 (2)

Se conforter dans le train-train quotidien et prendre des habitudes est-il si mal que ça ? On nous affirme que la routine fait obstacle à l'évolution... 

Là vous êtes certainement en train de vous demander, de quoi nous parle-t-elle ? De tricot, bien sûr ! Tricoter des chaussettes est devenu ma routine depuis quelques mois, certaine doive déjà s'offusquer en lisant ses lignes, étant donné que ce genre de projet est considéré sur le plan créatif comme facile, sans technicité...  Pourtant enchainer les mailles sans que cela demande une réflexion est vraiment relaxant !

C'est comme ça que ma huitième paire de chaussettes est tombé de mes aiguilles et je vous confirme, encore, que je ne compte pas m'arrêter là ! Cet hiver mes pieds en voient de toutes les sortes, à la maison je porte sans cesse mes chaussettes Arlequin, Itty bitty foxy ou Hermione... Au-delà de tenir chaud à mes pieds, toutes ses couleurs printanière ou estivale font du bien au moral. Suis-je la seule à me demander si la dépression saisonnière ne va pas frapper pas à ma porte ?

Vous l'aurez compris, confectionner cet accessoire m'amuse, les nombreuses heures durant lesquels je travaille sur mon projet sont un vrai moment de détente ! On peut dire que j'ai trouvé mon tricot zen ! Je suis sûre que vous vous poser la question ? Mais ne s'ennuie-t-elle pas avec tous ses projets de chaussettes au tricot ? Et bien les chaussettes ne sont pas du tout devenues une formalité pour moi, bien au contraire !

Et si on parlait de mon dernier projet chaussette ?

Il y a tellement de manière, de façon d'obtenir un seul et même résultat que je ne m'ennuie pas du tout en tricotant cet accessoire ! À chaque paire de chaussettes, un défi différent ! C'est un peu la singularité de ce projet, je n'ai pas travaillé le talon de mes Indian Summer  comme j'ai l'habitude de le faire. J'ai osé le talon après coup, de son nom original "AfterTought Heel socks ", cette technique consiste à construire le talon après avoir fini la chaussette.

Ce petit détail bouscule l'ordre de montage auquel je m'étais habitué et ce n'est pas pour me déplaire ! Un peu angoissé par la peur de ne pas maitriser la talon après-coup, la technique du "Fish Lips Kiss Heel" m'avait demandé beaucoup de persévérance, j'ai fais un gallot d'essai avec quelques restes de laine Régia et le résultat m'a étonné.

Le Talon "AfterTought Heel" a complètement détrôné la méthode du "Flkh" à mon sens, la régularité des mailles sur la ligne de diminutions est parfaite, et avec un peu de pratique, exit les petits trous aux coins des talons. J'ai visionné des dizaines de vidéos avant de trouver le bon tutoriel qui serait à la fois didactique et simple à retenir.

Au final je n'en ai retenu que deux, celui de Paule qui en français, et celui de Just One more row qui explique comment éviter les petits trous disgracieux quand on tricote la partie du talon et qu'on relève les mailles. Pour résumé le talon AfterThought Heel se distingue en trois étapes, relever les mailles, tricoter le talon à l'aide de diminutions puis fermer avec une couture en grafting.

La seule interrogation que je peux encore avoir concerne la résistance du talon.... Et seul le temps me le dira !

C'est qui ta lainière ?

Je garde espoir de pouvoir un jour travailler une pelote de laine auto-rayante de Stray Cat Socks où Biscotte yarns (Uniforme du sorcier #teamharrypotter) mais en attendant j'ai passé une deuxième commande chez Les Jolies de Milie. Sa qualité Love Sock m'a plu et j'avais été ravie de mes précédentes paires, je me suis donc jeté sur son coloris n° 24.

Le mot de la fin !

En ce moment je teste divers patrons ou matières, je deviens de plus en plus frileuse quant au fait de dépenser une trentaine d'euros pour un écheveau de laine à chaussette, de surcroit quand les paires les plus résistantes ne sont pas celles que j'aurais imaginées, mais c'est un autre sujet que j'aborderais bientôt avec vous car j'attends d'avoir le recul nécessaire pour vous en parler...

En tout cas je peux vous dire que mes prochaines chaussettes seront tricotées en Goomy 50 de Bergère de France et que je viens de recevoir ma pelote Kinda magic sock, que vous avez très certainement vu passer sur la toile, de Régia&Woolandthegang. Ma plus grande envie du moment reste les aiguilles Addi Crazy trio mais impossible de mettre la main sur une paire, elles sont "Out Of Stock" partout ! Je vous le dis, on n'a pas fini de parler de chaussette par ici !

Et vous, vous préférez quelle technique ou méthode, pour tricoter vos talons de chaussettes ?

 

PB090062

P1220062

P1220045

 

Modèle : Toutes les informations sur mon compte ravelry --> Aline Oriol.

Taille réalisée :  taille 38.

Laine : Love Sock autorayante n° 24 de Les Jolies de Milie.

Aiguilles circluaires : n°2,5 mm.