P3250068

P4220226

Le pull "tube" ne date pas d'hier, il a été le vêtement phare des années 70 ! Je suis une consommatrice naïve et j'aime penser qu'on nous propose constamment de la nouveauté, et pourtant, tout est un perpétuel recommencement... 

À sa sortie en 2012, le patron du pull Boxy de Joji Locatteli, a lancé une petite révolution sur la tricosphère ! Pourquoi ? Parce qu'elle a remis au gout du jour cette fameuse coupe "tube" qui a très vite été rebaptisé par de nombreuses tricoteuses "boxy" ! Oui, en anglais ça sonne toujours mieux !

Et si on parlait de mon dernier projet  tricot ?

Il m'aura fallu 6 ans pour le glisser sur mes aiguilles, et malgré les nombreuses versions (worsted, vneck, buttony), j'ai choisi de tricoter la première (Boxy). Joji Locatelli est une créatrice que j'affectionne pour la simplicité de ses patrons, mais attention, cela ne veut pas dire que ses designs ne font pas leur petit effet !

Le sweater a une construction bottum-up, qui n'est pas ma préférée, les centaines de mailles qu'il faut travailler sur une quarantaine de centimètres ne sont pas en cause ! Travailler un modèle top-down à des avantages, comme essayer et ajuster en cours le modèle, alors qu'ici, il faut se fier à son échantillon et espérer que le blocage ne viendra pas tout gâcher. Je n'avais pas peur que mon Boxy prenne de l'aisance mais la longueur du pull m'a vraiment laissé dans l'expectative. Sera-t-il trop long ou pas ?

Le patron est proposé en version "body seamless" (tricoté en rond) ou "seamed" (travailler en aller-retour / avec coutures). Les manches et le col, dans les deux cas, se travaillent en rond. Vous vous en doutez, j'ai opté pour un travail aux aiguilles circulaires, avec la plus petite taille, 28/30 ! Je ne vous mentirais pas en vous disant que l'interminable jersey ne m'a pas blasé et démotivé, toutefois je me suis accroché et n'avoir qu'un seul projet est un atout, l'échéance arrive plus vite !

Le soulagement s'est fait ressentir quand je suis arrivé à la partie du buste, où l'on crée la séparation du devant et du dos. Le haut du pull est la section que j'ai vraiment appréciée tricoter, avec les rangs raccourcis (German short row) et le point de godron qui apporte un peu de fantaisie. Je me suis permis une modification pour le haut du corps, j'ai tricoté la hauteur de la taille 3 (36/38). Je porte souvent des chemises sous mes pulls et il me faut un peu plus d'aisance au niveau des manches. 

C'est qui ta lainière ?

Un projet tant attendu qui méritait une très belle laine, comme celle de La Fée Fil. Son Merinos SW est une 100% laine, proposé en coloris semi-solid, c'est à dire non unie. Au vu de l'uniformité du pull, il lui fallait bien une qualité qui donnerait un résultat aléatoire avec des changements de coloris. Que vous dire de plus sur cette merveilleuse laine que j'ai adoré tricoter et qui répond à toutes mes attentes. Un joli drapé, de la douceur, un coloris vibrant (Lettre à la plume) et une laine de qualité....

Normalement, j'insiste sur ce terme, il est vivement recommandé de travailler en alternant les écheveaux, en effet même si la laine est issue du même bain, cela évite les démarcations lors du changement de pelote. C'est une recommandation que je ne suis jamais... Pourquoi ?

Alterner les écheveaux demande de la dextérité, ne pas trop serrer le travail et avoir une tension très régulière. Si cela n'est pas fait correctement, la souplesse du tricot est alors mise à mal . J'ai toujours la hantise de me retrouver avec un côté plus court que l'autre !

Les initiés remarqueront la "belle" démarcation, juste au niveau de mon buste, mais personnellement ça ne me pose pas de problème, j'aime mon pull tel qu'il est ! Ça lui donne une petite touche "so faded" !

Le mot de la fin !

Ce qui devait arriver, arriva... Mon Boxy s'est détendu et malheureusement a atteint une longueur (64 cm) qui ne me convenait pas ! Un bout coup de ciseau a été nécessaire, aucune autre éventualité n'était possible à cause de la construction du pull, tricoté du bas vers le haut. J'ai donc passé un fil de sécurité à la hauteur où je reprendrais mon travail et tricoterais mes côtes 1/1 et j'ai coupé !  À présent, il mesure 58 cm et son aisance est de 144 cm.

Je l'adore et vais en prendre grand soin, car je ne suis pas prête à tricoter un second boxy de sitôt ! C'était un sacré challenge, un mois et demi de travail et de douleur tendineuses mais je suis tellement fière du résultat !

Plus d'informations sur mon compte ravelry -->  Aline Oriol  .         

 

P5080338

P5080346

P5080352 (2)

P5080349

 

Modèle :  Boxy de Joji Locatelli.

Taille réalisée :  taille 28/30.

Laine : x4 écheveaux Mérinos SW de La Fée Fil, coloris Lettre à la plume.

Aiguilles circluaires : n°3 et 3,5 mm.