P2180099

 

On me demande souvent : 

<< Qu'est ce que cela t'apporte de fabriquer tes propres vêtements ou accessoires >> ?

Cette démarche, à la base totalement ré-créative, a eu un gros impact dans ma vie en général. Ce qui était au départ un choix parmi tant d'autres de loisir créatif s'est avéré fédérateur. Au-delà du passe-temps, il m'a permis de poser un regard totalement différent sur ma consommation, mes réels besoins ou mon aptitude à être autonome. Sur un plan plus personnel, ce sont des moments de vies, une expérience enrichissante et une influence sur mon environnement plutôt positive...

J'explore fréquemment d'autres façons d'introduire "le tricot" dans mon quotidien ! Il s'est invité dans ma cuisine, comme je le disais il y a quelques mois (Article précédent)... Une chose que je n'aurais pas crue possible ! Faire un retour sur l'accessoire que j'utilise maintenant depuis huit mois, plusieurs fois par jour, m'a semblé digne d'intérêt.

L'année dernière, j'en ai eu assez d'utiliser des éponges traditionnelles, peu hygiéniques et couteuses. Avant de me tourner vers un type de commerce qui propose des articles réutilisables/lavables, j'ai eu envie d'explorer une autre alternative, celle du d.i.y ! Au final, j'ai été tellement satisfaite que j'ai complètement bannis ses petits nids à microbes.

Je digresse, mais je remarque que ce type de partage écoresponsable suscitent de plus en plus d'émulations. Surtout une propension à faire culpabiliser, ce que je trouve bien dommage ! A mon sens il n'y a pas de bon ou mauvais choix. On a toute(s) des attentes ou priorités différentes. Avoir conscience de la situation, faire de son mieux et ce qui nous semble acceptable (à son niveau) est le plus important...

Je ne me considère pas comme une personne "écolo" mais je prends de plus en plus d'initiative en ce sens. Je change certaine de mes habitudes que je considère comme peu responsable. La transition s'est fait progressivement... Je ne regrette absolument pas d'avoir persévéré.  Depuis, j'utilise essentiellement des lavettes ! J'ai testé différents formats, qualités de cotons/grosseurs... 

Et puis, c'est également un bon moyen d'utiliser ses fins de pelotes !

 

Mes tips et conseils.

  • Mon coton favoris ? Le coton natura de Dmc. Il est très résistant et sèche vite. La gamme de couleurs est très attrayante ! 
  • L'utilisation principale ? Faire la vaisselle, nettoyer le plan de travail, tables, électroménager... (pour récurer, j'utilise une brosse). J'avoue ! Ça m'est déjà arrivé de l'utiliser de cette manière et ça fonctionne bien !
  • L'entretien ? Je rince après chaque utilisation et fais sécher à l'air libre ou près d'une source de chaleur. Après une utilisation de quelques jours (3/4), je mets au lavage.
  • Comment je lave mes lavettes ? En machine, avec un programme à 60°.

- J'ai débuté avec un lot de trois lavettes, ce qui m'a permis de faire un roulement. Et j'aurais pu continuer ainsi... L'envie de tester d'autres points ou motifs s'est fait plus présente il y a quelques semaines. 

- Au quotidien, la forme la plus adaptée est la lavette. Je n'ai pas apprecier le format éponge et lui trouve plus d'inconvénients. (Difficulté pour laver la vaisselle et atteindre certaine zone, sèche moins vite... )

- A l'usage, j'ai constaté que les points texturés ou aéré ne sont pas très adaptés pour laver les couverts, il y a un risque d'accros.

 

Recommandations et modèles.

  1. Utiliser un coton à crocheter 2,5 / 3mm.
  2. Tricoter un carré d'environ 20 x 20 cm, aux aiguilles n° 3mm.
  3. Faire une bordure (3 à 4 mailles) en point mousse autour de la lavette.
  • 1001 lavettes au tricot  | 3 petites mailles --> https://3petitesmailles.wordpress.com/le-coin-des-lavettes/1001-lavettes/1001-lavettes-a-tricoter/

 

Mes lavettes (tutos et coloris).

Coton natura Dmc || 75- Moos green || 53 Blue night || Coton Scheepjes Catona || 130- Old lace ||

 

  • Lavette Farmhouse Purl soho/style torchon (modifiée).

Monter 65m.

R1: Sl1wyif *K1 - Sl1wyif - K2*

R2: *K3 - Sl1wyif* jusqu'à 4m - K4.

Pour le changement de couleur se référer au patron.

(Sl1wyif : glisser 1m comme pour la tricoter à l'env. Fil devant)

(K : tricoter "x" maille en jersey endroit)

 

  • Lavette point de feuilles (modifiée.

Monter 55m. (1m/1m pour la lisière).

- 6 rangs de point mousse.

R1: 1m glissée (à l'env) - 3end - 1env * motif * 1env- 4end.   Répéter le motif  x3,5 fs (=56 rgs).

- 6 rgs de point mousse.

- Rabattre souplement les mailles.

 

  • Lavette bleu Stoff & Still.

Monter 54 m. Bordure point mousse 4m/4m.

- 5 rgs de point mousse.

Répéter x5 fois le motif (=60 rgs).

- 5 rgs de point mousse.

Rabattre souplement les mailles.

 

Toutes les informations sont à retrouver sur mes pages de projets Ravelry : mon pseudo: AAPDM .

J'espère que cet article vous inspirera ! A très vite, prenez soin de vous ! Bon tricot !

 

P2180087

P2230113