P8210669 - Copie

 

Humeur de projet.

Cet été n'a pas été de tout repos, j'ai entrepris de rénover par moi-même ma cuisine, du sol au plafond ! Autant vous dire que je n'ai pas touché très souvent une paire d'aiguilles. C'est important de se lancer des défis et je suis une fille à projet... De part mon éducation mais, également mon caractère, avec des parents bricoleurs j'ai eu très vite le goût de l'effort ! 

Faire quelque chose par soi-même à une autre saveur. En perspective, ça a été un très bon challenge même si je me suis parfois senti désemparé devant la tâche. Le perfectionnisme peut être un frein chez moi ! Une chose que j'essaye de travailler au quotidien, puisque ça me génère du stress...

Depuis le tricot, s'est invité dans ma cuisine ! Une belle conséquence ! 

Je réfléchis souvent à ma manière de consommer, l'utilité des choses. Le tricot a eu un vrai impact sur mon mode de vie, confectionner mes vêtements a changé ma manière de consommer. Le minimalisme est quelque chose qui me convient, j'aime prendre le temps d'apprécier mes tricots et ça ne me dérange pas de porter les mêmes pièces au quotidien.

Vous aurez remarqué que je tricote moins, mais mieux, et je fonctionne plutôt à l'utilité !

 

Mon projet.

Tout est parti d'un coup de coeur pour les éponges "tawashi" de la marque anthropologie, non pas parce que c'est utile, mais parce que c'est mignon... Je tombe dans le piège du consumérisme trop souvent, je l'avoue ! Par contre y succomber, c'est une autre chose, je lutte de plus en plus contre mes envies fugaces ! Après un petit compromis avec moi-même, je me rappelle avoir lancé l'idée de crocheter mes propres tawashis en forme de poissons...  

Dénicher les bons tutoriels sur les plateformes (youtube, pinterest, ravelry) a été très rapide, les propositions sont nombreuses ! Il m'a semblé ridicule de racheter de la matière, même si l'acrylique est parfait pour ce genre d'accessoires, car le temps de séchage est meilleur. J'ai utilisé les cotons Just Natura de mon stock ainsi que deux pelotes médium envoyé par la marque DMC France.

Le premier format que j'ai confectionné est le plus répandu, une éponge ronde à crocheter en quelques minutes. Aussitôt faite, aussitôt utilisée ! Un vrai coup de coeur et une belle prise de conscience plus tard, j'ai complétement adopté mes tawashis. J'ai voulu pousser l'expérience plus loin en testant d'autres formats comme les lavettes... Au final, j'ai complétement banni les éponges (et les microbes) ! 

À l'utilisation, mon préféré est le tawashi poissons ! J'ai complètement réétudié le patron pour l'adapter à la finesse de mon coton et ça a bien fonctionné. Les lavettes sont idéales pour laver les grandes surfaces ! En ce qui concerne la fréquence de lavage de mes éponges, tout dépend de leur saleté, mais je les lave sans problème en machine à 60°.

 

Le mot de la fin.

Après tant d'années de tricot, je reste curieuse et je m'interroge... 

Se poser des questions, se remettre en question même dans le domaine du créatif a un certains intérêts. Cela me permet de faire de jolie expérience et de changer mes mauvaises habitudes par des choses moins impactantes pour mon bien-être et mon porte-monnaie ! 

Et vous, vous avez déjà testé les tawashis ?

 

P8210664

P8210627

P8150590

P8210677

 

Toutes les informations/modifications concernant les versions présentées sont disponibles sur mon profil Ravelry (AAPDM).

Matériel :

  • TAWASHI ROND : coton natura medium dmc | Coloris vanille* et tagiatelle* | Crochet n° 5 mm.
  • TAWASHI POISSON : coton just natura dmc | Coloris gardenia, brique & canelle | Crochet n° 3 mm.
  • LAVETTE : coton just natura dmc | Coloris gardenia & canelle | Aiguilles n° 3 mm.

        *offert par dmc france